Capture d’écran 2018-07-18 à 11.13.13
Nous espérons que cette lettre vous trouvera dans les meilleures dispositions possibles.
Depuis le 16 mars dernier, l’ARPA, comme vous-mêmes, fait face à une situation inédite.
L’ensemble des acteurs di domaine culturel travaillent en concertation avec l’État et les collectivités à la sauvegarde de la culture. Secteur déjà fragile avant la pandémie, qu’en sera-t-il après ?
Cet après, ce sera quand ? Quand pourrons-nous aller au concert ? au théâtre ? pratiquer en collectif ? Ces questions restent pour le moment sans réponse mais nous gardons confiance et surtout formons le vœu que ce « déconfinement » ne devienne pas une « déconfiture ». Sachons garder à l’esprit que nous avons, chacun d’entre nous, une responsabilité sociale face à la crise sanitaire.
Pour ce qui concerne l’ARPA et son activité, nous nous sommes attachés à trouver des possibilités de report des actions annulées en plus de la saison qui était déjà en préparation. La quasi-totalité des stages annulés entre les mois de mars et de juin ont pu trouver une date de report sur la saison prochaine. Nous vous invitons à consulter l’agenda prévisionnel de la saison 20/21 en bas de page. Nous déplorons, hélas, une seule annulation à ce jour. Il s’agit de la venue de Vocal Line. Ce groupe Danois unique de 32 chanteurs dont le répertoire de prédilection reste la Pop. Cette venue ne pouvait se faire que grâce au partenariat essentiel de la Scène Nationale d’Albi. Nous profitons de ces lignes pour les remercier vivement pour toutes les recherches de solutions qui n’ont pu aboutir pour de multiples raisons.

Préparer une nouvelle saison c’est aussi et avant tout se poser des questions de la forme de la reprise.
Va-t-elle s’effectuer naturellement ou bien devrons-nous mettre en place certaines mesures ? Et si oui, quelles mesures et quelles répercussions pour l’activité et les équipes ? Comment motiver les adhérents, les stagiaires à revenir ? Nous réfléchissons à la mise en place d’un plan de reprise qui devra s’effectuer en assurant une sécurité maximale pour tous.
La saison 20/21 se dessine de plus en plus précisément avec nos partenaires et plus spécifiquement avec Les Éléments concernant le Centre National d’Art Vocal. Nous y travaillons en télétravail avec conviction et optimisme. Stages, action culturelle, éducation artistique, festivals sont au menu.
Pour vous aider à positiver et vous transporter vers de nouvelles aventures, voici un calendrier prévisionnel et non exhaustif à ce jour de ce qui se profile pour notre la saison prochaine :

3 et 4 octobre : Rencontres chorales Aveyron culture avec Jeanne Dambreville et Françoise Roudier
16, 17 et 18 octobre : Singing Roadshow avec S.Netherclift, O.Schmool, P.Caumont, H.Suhubiette, Svent, M.Le Duigou, J.Barbieri, G.Gromer, E.Trinquesse, K.Fynbo Thorning
21 et 22 novembre : Shakespeare songs avec Joël Suhubiette
12 et 13 décembre : Voix, corps et espace avec Manuel Coley
9 et 10 janvier : Musique ancienne avec Marine Fribourg
16 et 17 janvier : Clés de composition et arrangements avec Hervé Suhubiette
6 et 7 février : Méthode CVT Complete Vocal Technique avec Mathis Capiaux
6 et 7 mars : Body Rythm avec Santi Serratosa
27 et 28 mars : Choireography avec Panda Van Proosdij
8 et 9 mai : Au coeur de la pulsation avec Fabien Aubé
Du 12 au 16 mai : Festival Jeunes Voix Mêlées à Thuir (66)

Enfin, vous trouverez quelques liens concernant l’actualité et notamment un vade-mecum des mesures d’aides exceptionnelles au secteur culture.
Comme vous le savez, l’ARPA travaille depuis de nombreuses années sur la question de la prévention vocale avec le service phoniatrie du CHU de Toulouse. Nous souhaitons porter à votre connaissance l’alerte d’un collectif d’orthophonistes.
Vous trouverez également en suivant ce lien la lettre de cadrage des appels à projet sur le développement du chant choral à l’école.
Vous l’aurez compris en lisant ces lignes, notre détermination est grande et n’a d’égal que notre envie de vous revoir et de partager les moments de complicité musicale qui ont jalonné les rencontres de ces dernières années. Les formateurs sont prêts à prendre le premier avion pour transmettre leur pédagogie, échanger avec vous et créer des moments uniques.

À LIRE >> Tribune de J.Saddier, président d'ESS France
" Pour que les jours d'après soient les jours heureux"
facebook